Chers adhérents,

Nous avons l’impression que c’est la chasse aux « sorcières »,  en l’occurrence nous assistants maternels.

Après avoir remis en cause les conditions d’indemnisation du chômage, le gouvernement s’attaque désormais à rendre obligatoire sous peine de sanctions, allant jusqu’à la perte de notre agrément, l’inscription et la mise à jour ponctuelle de toutes nos disponibilités d’accueil sur le site mon.enfant.fr.

Tout cela sans concertation avec nos représentants ni en tenant des particularités de notre profession.

Notre Union 35 AMF a alerté les élus de notre département sur les applications de cet article 49, seul M. Lurton a pris la parole lors de la première discussion du Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale et la secrétaire d’Etat C. Dubos n’a pas voulu comprendre nos réticences et nos craintes.

C’est pour cette raison que nous nous associons au mouvement de grève du mardi 19 novembre 2019.

Nous reviendrons vers vous sur le site www.assistantsmaternelsilleetrance.fr afin de vous détailler les changements concernant les nouvelles règles d’indemnisation de l’assurance chômage et sur le suivi de ce projet article 49 du Projet de Loi de financement de la Sécurité Sociale.

Cathy PROVÔT.