Petites Annonces Assistants Maternels

Bonjour à toutes,

Je me permets, par le biais de notre site,  de solliciter une aide de toutes assistantes maternelles ayant présentées le EP2 et EP3 du CAP petite enfance, un conseil sur les documents ou cours facilitant la présentation de cet examen.

Je vous remercie de l’aide que vous pourrez m’apporter à la réalisation de mon projet . Je suis joignable au 06 09 06 19 91 ou par mail à lemaire.cf@gmail.com.

En vous remerciant de votre compréhension.

Bien cordialement.

Carine

problème d’identité = problème de reconnaissance

J’ai été frappée ,lors d’un récent entretien avec un parent, par une question qui révèle un certain problème identitaire de notre profession: « comment vous appelle t-on? ». Passée les premières secondes de surprise je réponds simplement : « mes parents m’ont choisi un prénom et je me fais appeler par celui- ci, certes c’est un vieux prénom, pas forcément à mon goût et peu facile à prononcer par les enfants mais c’est ainsi ; les enfants s’adaptent et souvent mon prénom se transforme en Mahi, Yannmahi, et plus tard Anne-Mahie le « r » restant souvent longtemps difficile à prononcer ». Et la maman de me répondre « ça va être difficile pour mon fils et pour moi car son autre nounou on l’appelait nounou »; Je rassure la maman en lui disant être convaincue que son fils de 18 mois saurait s’adapter à cette nouvelle situation et de lui rappeler, gentillement, que je suis assistante maternelle agréée et non nourrice.
Si nous souhaitons être reconnus en tant que professionnels de la petite enfance pourquoi nous laissons nous appeler par des surnoms, à mon goût, dévalorisants (tata, nounou..); En est-il de même pour les hommes exerçant notre profession? Avez vous déjà vu un personnel de crèche ou d’école se faire appeler autrement que par son prénom? Ne nous enseigne t-on pas en formation à ne pas donner de surnom aux enfants que nous accueillons par marque de respect. Alors pourquoi encore accepter d’être « une tata « (sans lien de parenté avec l’enfant) ou une  » nounou »? Faisons-nous accepter , auprès des parents, des enfants et des autres professionnels de la petite enfance, en tant qu’individu avec un prénom et une réalité professionnelle.
Peut- être aussi serait il temps de changer le nom de notre profession? A nous d’en inventer un autre, prenant en compte tout les aspects de notre profession (accueil ,familial individualisé, professionnel de la petite enfance…)Bonne réflexion et à vos propositions!

Assistante Maternelle Agréée

Anne-Marie

Une fin de contrat

Certaines d’entre vous ont connu des fins de contrat très difficiles, voire surréalistes durant ces derniers mois, alors je dois vous rappeler que nous sommes des professionnelles et nous méritons le respect dû à notre métier.

Je suis indignée par le comportement de certains employeurs, menaces, injures, dénonciations calomnieuses, chantage, mauvaise foi … Vous croyez avoir tout entendu tout vu mais non,  nous assistons à l’escalade d’attitudes inacceptables.

Des collègues expérimentées ont été fragilisées et déroutées. J’ai eu affaire à certains de ses employeurs au téléphone et croyez moi ce n’est pas chose facile, dans certains cas un rappel à la règlementation et à la Convention Collective a suffit.

Mais je veux parler de ces collègues qui ont dû en référer à la Mission Agrément, faire appel à un conseiller juridique et même aller jusqu’au Conseil des Prud’hommes  uniquement pour faire reconnaître leurs droits et recouvrer le montant des congés payés, ou même leur salaire.

Je vous rappelle les règles d’or :

  • Importance de l’entretien si vous avez un mauvais ressenti : Renoncez.
  • Pas de copinage. Préserver le vouvoiement.
  • Lors de la signature du contrat insistez sur votre qualité de professionnelle de la Petite Enfance.
  • Instaurer le respect mutuel.
  • Ne pas être dans le jugement.
  • Définir un projet d’accueil.
  • Prendre 2 heures pour un contrat, expliquer et définir son mode de fonctionnement.
  • Bien délimiter les espaces d’accueil.
  • Savoir communiquer et être pédagogue.
  • Attention aux confidences vous n’êtes pas assistante sociale.
  • Respecter la déontologie.

Même si ces règles ont été respectées, les risques d’être confrontées à des employeurs indélicats et irrespectueux existent.

Essayez de garder votre sang froid, il ne faut pas vous confronter à l’employeur devant les enfants accueillis. Convenez d’un rendez vous, faites vous respecter ne tolérez pas les injures, les menaces. Rappelez  leur que vous avez signé un contrat à charge pour chacun des parties d’en respecter les termes.

Sachez mettre fin à un entretien quand il est improductif, quand votre interlocuteur ne vous entend pas, prenez vos distances.

En cas de conflit grave prévenez immédiatement la mission agrément car vous n’êtes pas à l’abri de lettre de dénonciation abusive, il faut pouvoir vous justifier et dialoguer avec ce service.

Faites vous assister, ayez confiance en vous, pensez aux autres employeurs avec qui tout se passe au mieux.

Un dernier conseil : Prenez  la Protection Juridique, ils savent gérer ces problèmes et sont d’excellent conseil.

Courage Mesdames nous exerçons un merveilleux métier alors même si  c’est un très mauvais moment vous connaitrez  encore des moments inoubliables…

Cathy Provot

Activité : Construction d’une bibliothèque enfants.

C’est le printemps et si comme moi vous avez fait du rangement dans votre sous-sol ou votre garage voilà comment avec de la « récup » j’ai fabriqué cette petite bibliothèque pour mes petits loups.

  • 5 caisses en bois (caisses à vin),
  • des restes de pots peinture,
  • quelques vis,
  • 4 roulettes.

A vous de jouer, le résultat est bluffant !

Activité « Tableau éphémère  » sur le thème de l’automne.

Pour cela il faut :

  • 1 carton rigide,
  • du scotch double face,
  • des feuilles,
  • glands etc

Activité qui a été proposée par NOS animatrices de la Bretagne romantique lors de leurs ateliers d’été.
AMUSEZ VOUS BIEN !

Certains événements de la vie peuvent altérer votre bien être et votre qualité de vie. Des moments d’angoisse, de questionnements peuvent survenir.
Dans ces moments, une écoute attentive et professionnelle est efficace et utile.
Savez vous que IRCEM PREVOYANCE  a mis en place depuis plusieurs années, un service de soutien psychologique pour les assistants maternels du parent employeur et pour les salariés du particulier employeur.
Ce service gratuit et anonyme est ouvert tous les jours, 24h/24, accessible par téléphone ou par internet.
En partenariat avec le cabinet PSYA, ce dispositif permet d’être en relation avec un psychologue clinicien diplômé.
L’action sociale de l’IRCEM Prévoyance prend en charge jusqu’à cinq consultations.

N° VERT 0800737797 – www.psya.fr espace bénéficiaire (un identifiant : psyaam, un mot de passe Ircem)

Cathy Provot

Seriez-vous intéressés par des achats groupés de matériel ?

  • Matériel de puériculture : lit, turbulette, chaise haute, siège auto, blouse, bavoir…
  • Matériel création loisirs : peinture, rouleaux papier, colle, gommettes, jeux …
  • Sécurité : chasubles jaunes, coins de table, bloc portes, barrière de sécurité…

Nous attendons une réponse afin de contacter les fournisseurs et négocier un prix de groupe.

Anne Marie

Vous vous trouvez dans un secteur où la demande d’accueil est insuffisante, vous pouvez utiliser les petites annonces pour rechercher un contrat.

Si vous avez atteint votre capacité d’accueil, vous pouvez également aider vos collègues en relayant les demandes par petite annonce via le site.

Cathy Provot

Vous rencontrez des difficultés particulières et vous avez besoin de trouver une assistante maternelle pour un remplacement à durée déterminée, vous avez la possibilité de mettre une annonce sur le site.

Pour tout événement que vous auriez envie de faire partager, n’hésitez pas à rédiger une petite annonce.

Cathy Provot

Petites Annonces Puériculture

Poussette

07 82 20 42 85
‎€65
  • Vend poussette double Graco très bon état. Deux protèges jambes, assise arrière pouvant s’allonger, assise avant également.
  • En option bâche pluie 10 € (valeur 30 €). Poussette entretenue. Bonne affaire.